George Dandin    de Molière

f Erik Soussi

Erik SoussiErik découvre le théâtre sur le tard, dans le cadre de l’association “Zik et théâtre des étudiants de Chatenay Malabry”. Il a 19 ans. Le coup de foudre est immédiat. Officiant pendant 6 ans (2001-2007) au bureau administratif, il est de tous les projets du metteur en scène Renaud Soliverès: Priam dans La guerre de Troie n'aura pas lieu (Giraudoux), Oberon du Songe d'une nuit d'été (Shakespeare), Sganarelle dans La nuit de Valognes (É.-E. Schmitt), Athanase de la Bornebelle dans Consommation (Aymé) et Moulineau dans Tailleur pour dames (Feydeau).

Après une pause de trois ans, l'appel des planches se fait trop fort pour résister. Erik replonge comme comédien avec la Compagnie de l’Arme Blanche. Il est tour à tour marchand de lacets et gendarme dans La folle de Chaillot (Giraudoux) mis en scène par Jean-Rémi Girard, à l'espace Kiron en 2011, le boiteux dans Manon (Pagnol) mis en scène par Céline Mas, au Petit Hébertot en 2013, Le Duc dans Une promenade de Santé (Kutalian/Soussi), une co-création qu'il co-met en scène et présente en 2014 au théâtre Clavel.

George Dandin

Sur scène, Erik incarne George Dandin. Ce riche paysan vient d'épouser Angélique, la fille de Monsieur et Madame de Sotenville. Obstiné, vertueux et égocentrique, il a voulu s'allier à cette famille noble mais désargentée qui voit son intérêt dans ce mariage arrangé... Mais il risque de s'en mordre les doigts rapidement.

George Dandin marié mais toujours aussi seul

Qu’est-ce qu’un comédien selon Erik?

Pour Erik, "un acteur ne ment pas. Jamais. Il doit vivre les situations au plus près de ses émotions, se fondre dans le personnage et ressentir honnêtement son univers. Il découvre l'infini qui se cache derrière celui qu'il incarne dans la répétition, comme le sadhu découvre l'illumination dans la répétition du rituel".